Quelles sont les mesures efficaces en recouvrement de créances ?

recouvrement de créances

Il peut être très difficile de réclamer une dette à un individu. D’autant plus, s’il manque de bonne foi. C’est justement pour défendre les intérêts du créancier face aux mauvais payeurs que le recouvrement de créances a été créé. Mais comme il s’agit d’une procédure très complexe, il ne donne pas toujours des résultats satisfaisants.

Le recouvrement de créance : ce qu’il faut savoir à son sujet

Le recouvrement créances est un ensemble d’actions visant à récupérer l’intégralité d’un emprunt. Il s’agit d’une procédure très réglementée, et doit donc être mise en œuvre selon des directives très strictes.

Une créance peut être définie comme ce que l’emprunteur doit rendre à son créditeur ou son créancier. Les conditions de règlement de cette dette sont toujours définies au préalable (bien avant la conclusion de l’entente). Le recouvrement de créances ne peut avoir cours que si le créditeur commence à plus ne respecter ces dites conditions. Mais avant de pouvoir lancer la procédure, le débiteur doit avoir à sa disposition des preuves et des justificatifs de l’absence de bonne foi de la part du payeur. En effet, dans le cadre d’un prêt bancaire par exemple, l’établissement financier ne peut entamer le recouvrement qu’après un défaut de payement évident de plus de trois mois. Un simple retard ne justifie pas la mise en œuvre de mesures aussi radicales.

Il est vrai que le recouvrement créance est une procédure très réglementée. Cependant, les deux parties n’ont pas besoin d’en arriver jusqu’au tribunal. Effectivement, ils peuvent décider de passer une entente à l’amiable. Si le débiteur n’a vraiment plus les moyens de rembourser sa dette, son créancier pourrait, par exemple, lui suggérer un rachat.

Faire une relance auprès du client dès qu’un retard de payement est constaté

Le recouvrement de créances est indispensable pour que le prêteur puisse récupérer son dû. Toutefois, il s’agit d’une action qui peut se révéler vraiment très contraignante. C’est pourquoi les créanciers essaient généralement d’éviter de devoir en arriver là. Le recouvrement des créances a effectivement un coût assez important. Les établissements financiers, qui ont un service spécialement dédié à cette activité, doivent, par exemple, payer du personnel pour effectuer les différentes tâches liées à l’exécution de cette procédure.

L’idéal reste d’encourager le client à s’acquitter sa dette avant l’échéance prévue. En effet, en le relançant régulièrement, il fera preuve de plus de bonne foi. Si un retard est constaté, le créditeur doit l’en informer de suite. En effet, les retards de payements sont parfois dus à un oubli. Or, ils font souvent accompagnés d’une pénalité, ce qui ne fait qu’accroître la dette du débiteur. En faisant régulièrement une relance auprès du client, le prêteur fait en sorte qu’il ne s’endette pas davantage, et ainsi éviter d’en arriver au recouvrement à proprement parler.

Prioriser le recouvrement à l’amiable

Lorsqu’il s’agit de réclamation d’une dette, il y a lieu de faire la distinction entre un recouvrement à l’amiable et un recouvrement judiciaire (ou contentieux). La deuxième alternative consiste à faire monter l’affaire devant un tribunal compétent, et d’attendre sa décision. Ce n’est qu’après avoir obtenu l’autorisation des autorités que le créancier pourra enfin procéder à la saisie des biens qui ont été mis en gage.

Il est vrai que le recouvrement contentieux est assez efficace dans la mesure où le créancier pourra récupérer son dû, et éventuellement obtenir des dommages. Mais la mise en œuvre de cette procédure peut également détruire des vies. En effet, dans certains cas, les débiteurs s’en sortent totalement ruiné. Ils ne pourront alors plus emprunter de l’argent nulle part.

C’est justement pour éviter le surendettement du client que les établissements de crédit préfèrent souvent opter pour le recouvrement à l’amiable. En effet, grâce à cette formule, il aura la possibilité de négocier les modalités de remboursement selon ses moyens actuels. En dernier recours, il pourra même opter pour un rachat de la créance.

Faire appel à une entreprise spécialisée dans le recouvrement de créances

De nos jours, il est possible de faire appel aux services d’une entreprise spécialisée dans le recouvrement de créances lorsque le débiteur ne s’acquitte plus du remboursement de sa dette. Les prestataires qui œuvrent dans ce domaine seraient même très nombreux. En faisant quelques recherches en ligne par exemple, vous pourrez facilement trouver des adresses et obtenir des contacts. Tout ce que vous devez faire, c’est taper «entreprise spécialisée dans le recouvrement de créances » sur votre moteur de recherche.

L’accompagnement d’un expert peut se révéler très bénéfique dans la mesure où toutes les procédures seront facilitées. En effet, le prestataire se chargera, à la place du créancier, de toutes les actions contraignantes liées au recouvrement.

Le concept-store Lunettes Pour Tous : Une stratégie marketing sur mesure
Prévision des ventes : quelle solution choisir ?