Végé ou vegan : le business des alternatives à la viande cartonne !

De plus en plus de personnes deviennent végétariennes ou végétaliens et le business des alternatives à la viande est en plein essor depuis des années. Aujourd’hui, les végétaliens peuvent se régaler les papilles avec un burger, une escalope, des saucisses ou encore une crème glacée fabriqués avec des composantes purement végétales. Quel changement ! Il y a quelques années en arrière, être végétalien ou végan était encore triste.

Une affaire juteuse

Que l’on soit végétarien ou végétalien, l’offre culinaire s’est largement diversifiée et le business des alternatives à la viande est une affaire florissante. Des starts up, des géants de l’industrie agroalimentaire proposent des plus en plus de produits qui ressemblent comme deux gouttes d’eau à la viande, mais qui sont fabriqués avec des composantes végétales. Pas de viande, pas d’œufs, pas de beurre, pas de lait, pas de fromage, pas de miel, pas de gélatine, de quoi faire saliver tout le monde, consommateurs et investisseurs… On estime que d’ici 10 ans, ce segment de l’agro-alimentaire représentera au minimum 10 % du marché. Le développement des produits alimentaires et agricoles visant à remplacer la viande a été assez rapide en douze ans, le bien-être animal jouant un rôle majeur pour beaucoup tout comme la santé et la protection du climat.

Les industriels reconnaissent la tendance

L’industrie alimentaire a depuis longtemps découvert le créneau lucratif du business des alternatives à la viande et conçoit toujours plus de nouveaux produits. Les ventes de lait de soja, d’escalope à base de protéine de blé et d’autres produits annoncés comme végétariens/végétaliens ou végétariens ont considérablement augmenté dans les épiceries bio et les magasins de diététique. Elles devraient être d’environ un milliard cette année. Les supermarchés et les discounteurs stockent de plus en plus de produits alternatifs à base de plantes et entrent parfois dans le segment avec leur propre marque.

Tout le monde s’y met !

Ironie du destin, les industriels de la viande, autrefois transformateurs de viande classique ont conquis une place de choix dans le segment des substituts de viande avec une part de marché de 25 % et une croissance à deux chiffres. Certaines entreprises bien connues dans le secteur de la viande génèrent environ 40 % de leurs ventes avec des substituts de viande végétariens et végétaliens. Il y a beaucoup de nouveaux clients, y compris de nombreux soi-disant flexitariens qui ne mangent pas systématiquement de nourriture végétarienne, mais qui ne veulent tout simplement pas manger de viande tous les jours. Le business des alternatives à la viande bénéficie d’une clientèle variée. Pour les végétaliens, de nombreux produits finis ne sont de toute façon pas une alternative en raison de la forte proportion d’œufs et les végétaliens préfèrent les légumes, les fruits et les céréales complètes aux substituts de viande.

La bonne idée de commerce à ouvrir : un salon de thé
Marché du fitness : et si vous misiez sur l’électrostimulation ?