Un Ketchup à 28 milliards de dollars: Heinz

Warren Buffet, milliardaire Américain et investisseur à succès, a mis la main sur la marque Heinz. Sa société holding Berkshire Hathaway s’est associée dans l’opération au Brésilien 3G Capital, par ailleurs déjà possesseur de la chaine de Fast Food Burger King.Tomate Heinz

La fusion

Financièrement, l’opération n’est pas une prise de risque inconsidérée. Berkshire Hathaway devrait injecter entre 12 et 13 milliards de dollars, se portant acquéreur des titres moyennant une prime de 20%, soit environ 72.50 $ par action. La dette figurant au passif du bilan de Heinz est également intégrée aux 28 milliards de la transaction.
Le groupe a généré en 2012 un chiffre d’affaires de 11 milliards de dollars pour un bénéfice de 923 millions. Le siège social restera à Pittsburgh, mais un programme de réduction des dépenses, ainsi qu’une modification de l’organisation de l’entreprise est à prévoir.

Suspection de délit d’initié

Il semblerait que l’annonce de ce rachat ait été précédé d’un agitement inhabituel sur le marché des options. 3 460 options « call » auraient changé de main, soit 4 fois le volume habituel. L’agence Trade Alert estime à 1,5 millions de dollars le gain possible. Pour rappel l’option call permet de se prémunir contre une hausse du prix d’un produit. La Securities and Exchange Commission (SEC) qui supervise les opérations de Wall Street, n’a pas encore officiellement ouvert d’enquête.

Quelle stratégie pour l’image du Ketchup Heinz

Il y a fort à parier que ce épisode marquera une évolution de l’image de la marque. Bien que bonne, celle ci va très probablement être amenée à porter un nouveau message, à travers le Ketchup mais également ses sauces et ses conserves. A peine osé, je ne serais pas surpris de découvrir un nouveau slogan ventant les bons ingrédients de ses produits, et leurs qualités nutritives !

Warren Buffet

3eme fortune mondiale en 2012
3eme fortune mondiale en 2012

Agé de 82 ans, la 3e fortune mondiale, avec un capital estimé à 44 milliards de dollars, n’a donc pas renoncé aux affaires, et mène là l’une des plus importantes opérations financières dans le secteur de l’agro-alimentaire. Warren Buffet a un jour dit « Notre but est de découvrir des compagnies extraordinaires à des prix ordinaires et non des compagnies ordinaires à des prix extraordinaires. » Notre homme sait de quoi il parle.

La presse spécialisée Americaine a souligné que cette opération pourrait marquer le début d’une vague de fusions au cours de l’année 2013. Très récemment, le rapprochement de Budweiser et Corona avait finalement été avorté par une plainte du Département de la Justice Américaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*